POUR LA FRAICHEUR DES PRODUITS ET LEUR GOÛT

En achetant des aliments bio produits au Québec, on bénéficie d’une fraîcheur exceptionnelle. Puisque nos produits n’ont pas à supporter de longs trajets, les fruits et légumes bio du Québec sont cueillis à maturité. C’est sans doute pourquoi les aliments biologiques d’ici ont généralement une saveur appréciée des connaisseurs et un goût qui donne envie d’en redemander!

POUR L’ENVIRONNEMENT

Les aliments de nos tablettes d’épicerie ont voyagé en moyenne 2 500 km, alors que nous comptons plus de 1 300 entreprises québécoises certifiées bio prêtes à nous nourrir. En consommant les produits cultivés et produits près de chez nous, on réduit les distances et donc les impacts négatifs du transport et de l’environnement. Aussi, l’agriculture biologique, par ses techniques agricoles distinctives, permet de réduire de 45 % la consommation d’énergie fossile sur la ferme par rapport à l’agriculture conventionnelle. Elle permet donc de lutter contre les changements climatiques.

POUR SES PRATIQUES AGRICOLES ÉCOLOGIQUES

L’agriculture biologique est un mode de production de denrées végétales et animales qui va bien au-delà du choix de ne pas utiliser des pesticides, des engrais, des organismes génétiquement modifiés, des antibiotiques ou des hormones de croissance.  Ce mode de production accorde une importance toute particulière aux pratiques culturales et d’élevage qui favorisent l’équilibre environnemental et préservent la santé des sols, des animaux et des écosystèmes.

La production biologique est un système holistique conçu pour optimiser la productivité et la santé de diverses communautés au sein de l’écosystème agricole, y compris les organismes du sol, les plantes, les animaux d’élevage et la population. L’objectif principal de la production biologique est le développement d’exploitations qui sont viables et en harmonie avec l’environnement.

Voici quelques principes généraux de l’agriculture biologique, tirés des normes biologiques canadiennes (2006) :

  • Protéger l’environnement, réduire au minimum la dégradation et l’érosion du sol, diminuer la pollution, optimiser la productivité biologique et promouvoir un bon état de santé.

  • Maintenir la fertilité du sol à long terme en favorisant les conditions propices à son activité biologique.

  • Maintenir la diversité écologique dans l’écosystème.

  • Recycler les matériaux et les ressources le plus possible dans l’exploitation.

  • Soigner adéquatement les animaux d’élevage de façon à promouvoir leur santé et à répondre à leurs besoins comportementaux.

  • Préparer les produits biologiques, en étant notamment attentif aux méthodes de transformation et de manipulation, afin de maintenir l’intégrité biologique et les qualités essentielles du produit à tous les stades de la production.

  • S’appuyer sur des ressources renouvelables dans des systèmes agricoles organisés localement.

La lutte contre les maladies et les insectes fait appel à des méthodes préventives, notamment la rotation des cultures, l’amélioration génétique et l’emploi de variétés résistantes.

POUR LE BIEN-ÊTRE ANIMAL

En plus d’être nourris à 100 % de fourrages et de grains biologiques, les normes en bio favorisent des mesures liées au bien-être animal pour les animaux d’élevage destinés au marché biologique. Ils doivent être élevés en ayant accès à l’extérieur, avec plus d’espace pour bouger.

POUR SOUTENIR L’ÉCONOMIE LOCALE

Chaque dollar dépensé en achetant des produits biologiques du Québec est investi dans notre économie, dans nos communautés rurales et fait vivre des fermes d’ici qui ont à cœur un mode de production encore plus écologique. Il importe de soutenir ces gens qui cultivent différemment et répondent aux besoins d’un nombre grandissant de consommateurs, afin que ce secteur de l’agriculture se développe davantage.

POUR DES VALEURS PARTAGÉES

La filière de production, de transformation et de distribution de produits biologiques repose sur des valeurs de base que plusieurs d’entre vous partagent sûrement en grande partie. Il s’agit d’avoir à cœur le mieux-être des gens et de la planète et d’adopter des pratiques qui contribuent à favoriser ce mieux-être pour les générations futures.

Le bio, c’est le résultat du travail de producteurs passionnés, de transformateurs innovateurs et de distributeurs attentionnés qui ont à cœur de répondre à vos besoins dans le respect de ces valeurs.

Le bio, c’est en somme une histoire de passion entre des entrepreneurs déterminés et des consommateurs convaincus qui s’allient pour que l’alimentation de demain soit un gage de plaisir, de qualité et de santé.

Sources : – Fédération d’agriculture biologique du Québec (www.fabcbio.ca) – Le Québec Bio (www.lequebecbio.com) – Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales (http://www.omafra.gov.on.ca//french/cropps/facts/09-078.htm)